Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'adieu de Jean-Pierre Chevènement ?

Publié le par Citoyen

Figure politique de la Gauche et de la Vème République, Jean-Pierre Chevènement, aujourd'hui Président d'Honneur de son mouvement politique, le Mouvement Républicain et Citoyen, semble vouloir se mettre en retrait


 

Chevenement 2011 Sénat

 

 

 

L'information est passée inaperçue mais lors du dernier congrès de son mouvement qui s'est tenu en décembre, "le Che" a tenu un excellent discours dont la fin ressemble à un adieu.

 

 

Je vous laisse seuls juges à la lueur du dernier paragraphe de son discours :

 

Pour ma part, je sais que le Président d’Honneur est destiné à s’effacer. (...) Mon rêve est celui du Tao Te King, selon Lao Tseu :

« Il agit sans rien faire
Et enseigne sans rien dire
Les choses apparaissent et il les laisse venir
Les choses disparaissent et il les laisse partir
Il a, mais ne possède pas
Agit mais n’attend rien
Son œuvre accomplie, il l’oublie
C’est pourquoi elle dure toujours. »

Je vous lègue ce dernier distique. Il vous demande une rude tâche.

Soyez fidèles au peuple, c’est-à-dire aux simples gens,
À la France, terre de liberté, d’où un « cavalier français – Descartes – partit un jour d’un si bon pas »,
Liberté qui donne le caractère et non le laisser aller,
Pays de citoyens où la République est exigence ou bien n’est pas.

Bon courage, chers camarades.
Je ne m’effacerai pas tout à fait, me réservant de parler si possible à bon escient.

 

 

 

Voilà donc ce qui ressemble fort à un adieu, à un passage de témoin à une jeune génération.

Jean-Pierre Chevènement ne laisse pas indifférent, nombreux sont ceux qui lui reconnaissent une vision, une constance, et une certaine idée de la France, nombreux sont ceux, également, qui lui reprochent son patriotisme et sa candidature de 2002 face à Lionel Jospin.

 

Jean-Pierre Chevènement, aujourd'hui agé de 73 ans, reste un esprit brillant dont les analyses sont souvent particulièrement acérées. La Fondation Res Publica qu'il a créé est d'ailleurs une mine d'informations (voir ICI).

Sa vision et sa ligne politique ont le mérite de la clarté et de la constance et si ce discours résonne comme un adieu, gageons que "le Che" ne manquera pas encore d'éclairer la politique française de ses analyses.

Commenter cet article
X
Et si ce n'était qu'un "Au revoir"...
Répondre
C
<br /> <br /> Possible en effet ...<br /> <br /> <br /> Mais quel discours !<br /> <br /> <br /> <br />
D
J'espère que les fêtes de Noël se sont bien passées. Amitiés, Pascal.
Répondre