Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le lièvre et la tortue ou les primaires citoyennes

Publié le par Citoyen

Resultats-Primaires.JPG

 

 

Les primaires du PS ont été un succès médiatique et démocratique. Nul ne semble contester ce fait. Toutefois, bien malin celui qui pourrait prédire le résultat final. François Hollande est arrivé assez largement en tête, mais nous pensions son avantage plus large et le lièvre des sondages paye sans doute sa volonté de rassembler très tôt.

 

Martine Aubry fait le score qui semblait devoir être le sien. En effet, la tortue est partie tard et elle n’a pas toujours semblé très à l’aise durant sa campagne.

 

Qui du lièvre ou de la tortue l'emportera ? Bien malin qui peut répondre.

 

Arnaud Montebourg, jeune lion fougueux, est le surprenant troisième. Un score mérité compte tenu d’une campagne dynamique et plus novatrice que celles des deux premiers candidats. Personnage parfois considéré comme marginal au sein du PS, nul ne sait encore s’il donnera une consigne de vote. François Hollande semble parfois éloigné de ses propositions mais le cas Guérini a favorisé les crispations avec Martine Aubry.

 

Ségolène Royal s’est effondrée.

Malgré un réseau de militants actifs et dévoués regroupés au sein de « Désir d’Avenir », celle-ci n’a pas réussi à convaincre et paye certainement encore son échec de 2007.

 

Manuel Valls espérait peut être mieux que ses 6% mais ce dernier a fait une belle campagne et talonne Ségolène. Il a acquis une certaine assurance et est apparu crédible, en particulier sur les questions de sécurité.

 

Bon dernier avec 1%, Jean-Michel Baylet, Président du Parti Radical de Gauche, n’a toutefois pas démérité même s'il sera dur pour lui et les radicaux de gauche de peser sur l'issue du scrutin.

Avouons que la tâche était difficile.

Cette courte campagne des primaires lui aura tout de même permis de faire connaître son parti et ses idées.

 

 

 

Et maintenant ?

Manuel Valls a tout de suite appelé à voter Hollande. Jean-Michel Baylet s'y prépare surement. Tous deux ont proposé des idées intéressantes qu'il serait intéressant de reprendre. Le choix de Ségolène Royal aura également son importance mais c’est surtout celui du troisième homme qui sera capital si tant est que les reports de voix soient efficients sur une primaire.

Arnaud Montebourg peut-il s’allier à François Hollande et rejoindre ainsi Manuel Valls ? Peut-il soutenir la candidate qui a remplacé DSK et avec qui il s’est opposé lors de l’affaire Guerini ?

Que serait son rôle et son aura avec Martine Aubry et aux côtés de la gauche du PS qui ne l'a pas soutenu dans sa campagne (Hamon / Emmanuelli) ?

François Hollande est arrivé en tête, il doit maintenant tenter de rassembler pour confirmer l’essai mais également affermir son discours.

 

Surtout, ces primaires citoyennes montrent la volonté de changement des citoyens de gauche. Arnaud Montebourg et Manuel Valls, qui faisaient figures de petits nouveaux, rassemblent à eux deux 23,2% des suffrages. 

Sans véritables relais au sein du PS, sans grands élus derrière eux, mais avec une communication novatrices et des idées nouvelles, ils sont parvenus à faire bouger les lignes.


L'audace paie !

 

Puisse le vainqueur ne pas l'oublier.

Commenter cet article